Les News

La Switch victime d’une faille de sa puce Nvidia Tegra X1

Cet article est une publication originale de ce site

La Nintendo Switch a été piratée, à peine plus d’un an après sa sortie. Un exploit — piratage qui exploite une faille — qui a été permis non pas par le software de la console, mais bien à cause de sa puce Tegra X1 de Nvidia — qui équipe d’autres machines comme la Pixel C. Ainsi, il est possible, via un boot USB, de faire tourner d’autres OS (comme Linux)…

A LIRE :  The Witcher: Enhanced Edition gratuit, cela ne se refuse pas!

Retrouvez la suite de l'article original ici

 

[mr_rating_form]

Laisser un commentaire

Restez connecté !

Recevez gratuitement les dernières alertes sur l'actualité hardware PC




简体中文 ZH-CN Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Português PT Русский RU Español ES