Les News

Comparatif : le meilleur logiciel de torture de processeur

Cet article est une publication originale de ce site

Dans la deuxième partie de ce test, nous faisons chauffer le CPU pour découvrir quels programmes produisent la charge et les températures les plus élevées. Mais on examine aussi les programmes qui simulent une utilisation normale exigeante.

Cette fois ci, nous voulons mettre à l’épreuve la stabilité de notre CPU et l’efficacité de son refroidissement. Une fréquence trop élevée ou une tension trop faible peuvent en effet rendre le système instable, et des températures trop hautes peuvent aussi avoir un impact négatif sur la stabilité et les performances. Mais comment faire pour mettre à l’épreuve son système, tout en minimisant les risques, et quels programmes sont les plus adaptés pour cela ?

A LIRE :  Intel Cannon Lake en 10 nm : une courte apparition dans des documents de mise à jour

Dans la première partie, nous nous étions uniquement concentrés sur les cartes graphiques. Cette fois-ci, nous nous penchons sur le CPU en particulier, car au final, ces composants doivent fonctionner en harmonie. Ici aussi, il y a certains pièges à éviter.

Avant de poursuivre : être conscient des risques encourus !

Rappelons que les programmes testés poussent les CPU et les cartes graphiques dans leurs derniers retranchements, bien souvent au-delà de la limite de consommation prévue par le constructeur. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle aussi

Retrouvez la suite de l'article original ici

 

[mr_rating_form]

Laisser un commentaire

Restez connecté !

Recevez gratuitement les dernières alertes sur l'actualité hardware PC




简体中文 ZH-CN Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Português PT Русский RU Español ES