Les News

Android payant dans le futur à cause d’une décision de l’UE ?

Cet article est une publication originale de ce site

Android : une sanction un peu trop salée qui fait réagir

 

Le 18 juillet 2018, l’Union Européenne a infligé à Google une amende de 4,3 milliards d’euros pour violation de la loi « antitrust ». Cette loi est censée empêcher les pratiques anticoncurrentielles. Ainsi, Google forcerait les fabricants de smartphones et les opérateurs mobiles à pré-installer sa suite d’application (Play Store, Chrome, Gmail…) aux dépens de la concurrence. Par exemple, Aptoide pourrait être une alternative au store de Google ou encore Mozilla Firefox pour les navigateurs Internet.

À l’instar de Qualcomm condamné l’an passé, Google utiliserait ce genre de démarche déloyale pour son système d’exploitation, Android, depuis 2011. Mais la société mère de Google, Alphabet, conteste les démarches de l’UE et trouve la sanction bien trop dure sachant que ces pratiques sont à la fois bénéfiques à la multinationale et aux consommateurs.

 

 

Réaction immédiate du président de Google

 

Sundar Pichai, directeur général d’Alphabet, a tout de suite réagi à cette attaque par un billet de blog pour « démonter l’attaque » de la Commission Européenne. Il rappelle par la même occasion que Google aura toujours un concurrent de taille tel qu’Apple face à lui, que l’UE laisse dans l’ombre dans sa déclaration.

Retrouvez la suite de l'article original ici

 

[mr_rating_form]

Restez connecté !

Recevez gratuitement les dernières alertes sur l'actualité hardware PC




简体中文 ZH-CN Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Português PT Русский RU Español ES