Les News

Test : AMD Ryzen Threadripper 1950X, une histoire de coeur

Cet article est une publication originale de ce site

Avec ses 16 cœurs et 32 threads, le ThreadRipper 1950X d’ est probablement le plus gros lancement de processeur (et à coup sur le processeur le plus gros) de l’année. Et ce n’est pas peu dire, au vu des nombreux Ryzen qui s’attaquent depuis quelques mois maintenant à tous les segments du marché des de bureau. Le constructeur se concentre désormais sur le haut de gamme, avec un produit doté de 60% de cores en plus, de 36% de lignes supplémentaires et de 68% de cache en plus par rapport aux -X d’, à tarif similaire. Cerise sur le gâteau, AMD ne segmente pas sa gamme en jouant sur la connectivité, offrant la même chose sur tous ses Threadripper.

A LIRE :  7 jours de tests – Samsung MU6105, ZTE Blade V8, Canon EOS 6D Mark II

De manière impressionnante, tous les Ryzen 7, 5 et 3 reposent sur la même architecture modulaire. Threadripper ne fait pas exception, même s’il reprend aussi quelques caractéristiques des modèles EPYC.

Il y a quatre ans, Lisa Su – actuel CEO d’AMD – demandait à ses équipes de concevoir un processeur apte à rivaliser avec ce qu’Intel faisait de mieux en matière de CPU pour serveurs. C’était un objectif ambitieux compte tenu du retard du constructeur, mais l’architecture Zen

Retrouvez la suite de l'article original ici

 

[mr_rating_form]

Laisser un commentaire

简体中文 ZH-CN Nederlands NL English EN Français FR Deutsch DE Italiano IT Português PT Русский RU Español ES

Restez connecté !

Recevez gratuitement les dernières alertes sur l'actualité hardware PC